Delika tout-petit

Delika tout-petit

Depuis le début de cette pandémie, j’ai un peu perdu mes repères, probablement comme beaucoup d’entre nous. J’hésitais à faire des démarches afin de promouvoir mes services, à réinventer mon offre. Mon syndrome de l’imposteur ne me laissant pas beaucoup de latitude. Mais après quelques semaines, voire quelques mois il faut bien trouver une façon d’avancer malgré tout.
            La raison pour laquelle j’ai voulu créer mon entreprise est encore plus présente : améliorer la vie des gens et la mienne. En effet, faire partie de vos projets, placoter avec vous et bâtir quelque chose avec vous me permet tellement de m’épanouir.
            Une idée tournait dans mes pensées depuis quelque temps, présenter des artisans d’ici, par un article de type entrevue. Une belle façon selon moi d’encourager mes entreprises locales favorites et les partager avec vous.
            Il était clair pour moi que je commencerais par la merveilleuse personne derrière Delika tout-petit. J’ai eu l’immense bonheur de travailler avec Katherine dans notre ancienne vie et je suis littéralement tombé sous le charme de sa personnalité, de sa créativité et de sa combativité. Katherine crée maintenant de magnifiques broderies murales insérées dans des cerceaux de bois. 
            Elles représentent des animaux ludiques et attachants, des poupées russes, des champignons, des feuilles, des arcs-en-ciel et beaucoup d’autres éléments. Elles sont magnifiques partout, mais tellement mignonnes dans des chambres d’enfants. Sa collection de Noël est tout simplement magique, j’ai déjà hâte de réinstaller ma souris et mon ours dans mon sapin. 
Afin de vous la faire découvrir encore plus, nous nous sommes prêtées, elle et moi au jeu d’une entrevue journalistique, en voici le résultat :
DFS : Est-ce que ton idée de produit s’est présentée d’emblée ou as-tu dû chercher ? DTP : L’idée de mon produit m’est venue naturellement. Je me suis dit « Oh mon dieu ! J’aimerais tellement avoir eu cette idée-là ! » si souvent en regardant les merveilles des autres… C’est finalement en voulant créer quelque chose de différent pour la chambre de ma fille que mes broderies sont nées.
DFS : Quel est l’aspect de ton travail que tu aimes le plus ? DTP : Indéniablement avoir de nouvelles idées et les mettre en œuvre ! L’excitation de les présenter aux gens me plaît beaucoup aussi.
DFS : Quel est l’aspect de ton travail que tu aimes le moins ? DTP : Le plagiat de mes créations vient encore beaucoup me chercher. (Je tente de relocaliser cette énergie ailleurs !) Sinon, sans grande surprise, comme plusieurs, ma bête noire est la comptabilité.
DFS : Quel produit de ton Delika tout-petit préfères-tu ? DTP : La réponse à cette question varie constamment, mais, pour l’instant, je dirais mes collections d’ornements des fêtes, puisque c’est mon moment de l’année favori.
DFS : Quelle autre créatrice t’inspire le plus ? DTP : Ce n’est plus un secret depuis un moment déjà : Petite Prunelle. Son univers, sa personnalité, l’atmosphère que ses produits dégagent et même sa façon d’écrire font d’elle une précieuse source d’inspiration. Je deviens souvent émotive en regardant ses photos et je peux dire que cela ne se produit qu’avec son unique et méticuleux travail.
Note de l’auteur: je suis également en amour avec les créations de Petite Prunelle, j’aimerais être une petite fille à nouveau afin d’avoir une de ses poupées.
J’ai adoré mon expérience comme apprentie journaliste et j’espère que vous aimerez aussi. Le temps des fêtes s’en vient, allez jeter un coup d’œil sur la boutique de Katherine : Delika tout-petit 
De Façon Souris

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement celui-ci: Test de shampoing en barre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *